La conception universelle de l’apprentissage (CUA) est-elle un besoin local ou un « concept étranger » ?

Par: Rabiaa Lahrach

La conception universelle de l’apprentissage (CUA) est-elle un besoin local ou un « concept étranger »

Download this PDF to read the English translation of this post..

Il s’est avéré, dans de nombreux pays de l’hémisphère sud, que les programmes et cours ne sont pas toujours accessibles à l’ensemble des apprenants, ne répondent pas suffisamment à leurs besoins et attentes et ne s’adaptent pas nécessairement à leurs différences et styles d’apprentissage. Plusieurs études et rapports internationaux (banque mondiale, 2018 ; UNESCO, 2017) ont révélé que la rigidité des curricula, la complexité des situations d’apprentissage, l’uniformité des tâches et la non attractivité des sujets à étudier, seraient à l’origine de plusieurs problèmes dont souffrent ces pays : taux d’abandon et de redoublement très inquiétants, des résultats peu satisfaisants et des formes d’exclusion enregistrées auprès des filles et des garçons en situation d’handicap.
Comment la conception universelle de l’apprentissage (CUA) pourrait être utile aux pays du sud ?

Les avantages qu’apporte l’emploi systématique de la conception universelle de l’apprentissage en éducation sont de plus en plus reconnus. Les pays qui ont adopté la CUA ont enregistré une nette amélioration dans les résultats de ses apprenants et une diminution des inégalités d’accès à l’apprentissage. C’est à travers la diversification des contenus éducatifs, des objectifs pédagogiques, des méthodes, et des évaluations (CAST, 2011), que la CUA offre des opportunités à tous, permet la prise en charge des groupes de niveaux de connaissance, d’habileté variés et des styles d’apprentissage différents, y compris ceux qui ont des handicaps physiques, des déficiences sensorielles ou des troubles de communication et d’apprentissage. En s’alignant aux principes et stratégies de la CUA, les pays de l’hémisphère sud, donneront à chaque apprenant la possibilité de trouver l’accès aux compétences requises pour la réussite et l’amélioration de ses résultats.
Que propose La conception universelle de l’apprentissage (CUA) pour améliorer les résultats d’apprentissage dans ces pays ?
Les principes et lignes directrices de la conception universelle de l’apprentissage proposent un ensemble de stratégies visant à donner des alternatives et de flexibilité́ pour une meilleure accessibilité́ pour tous. Surmonter les obstacles. Trouver des solutions et offrir plus de simplicité nécessaire à l’optimisation des possibilités d’apprentissage. Et susciter l’intérêt, l’engagement de tout un chacun pour devenir acteur de sa réussite.

Flexibilité́ : La planification des activités doit être suffisamment flexible pour fournir de véritables occasions d’apprentissage à tous. Cette flexibilité se concrétise en utilisant une variété de stratégies d’enseignement et de matériel pédagogique pertinents, participatifs et correspondant à chaque besoin en matière d’apprentissage.
Simplicité : Pour pouvoir éviter toute complication inutile et réduire au minimum les sources de distraction, les objectifs d’apprentissage doivent être partagés, les attentes sont cohérentes et réalisables ainsi que les instructions doit être claires et accessibles.
Intérêt : la motivation est une condition préalable à tout apprentissage fructueux. Les tâches proposées doivent donner envie et solliciter l’intérêt des apprenants. En proposant des moyens pour une participation active et fournissant des situations variées pour soutenir les efforts et favoriser la persévérance.

La CUA serait-elle un concept étranger au contexte des pays du sud, ou difficile à appliquer et mettre en œuvre ?
Ainsi présentée, la CUA ne s’éloigne guère des autres approches pédagogiques existantes dans ces pays, elle se situe à « l’intersection des initiatives » pédagogiques (Tremblay, 2015). Avec les actions et les stratégies préconisées, elle ne peut devenir ni une charge supplémentaire ni un investissement de plus, mais bien un canevas permettant de repenser l’acte d’enseigner et d’apprendre, d’économiser l’énergie et l’effort et de susciter la réussite de plus d’élèves et étudiants.

[display-posts order=”ASC”]



error

Enjoy this blog? Please spread the word :)